samedi 20 janvier 2018

Je lis un classique par mois [Challenge 2018] Pile à lire

En 2018 j'ai vraiment envie de mettre un coup de boost à mes lectures de livres "classiques" j'entends pas là classique de la littérature ou à sens plus large "incontournables" pour moi.Dans ma PAL j'ai plusieurs livres qui me tentent énormément mais pour lesquels je n'ose pas me lancer, parce que je les trouve intimidants ou parce que je pense ne pas avoir le temps de les lire. 
Alors en me lançant ce mini challenge "un classique par mois" je me dis que ça me motivera surement à les sortir de ma PAL.
Voici donc la liste de classique que je veux lire par mois.

Janvier : Au plaisir de Dieu - Jean d'Ormesson
résumé : En hommage à la mémoire de son grand-père, symbole de la tradition, contraint de s'éloigner à jamais de la terre de ses ancêtres, le cadet d'une vieille famille française enfermée dans l'image du passé raconte ce qui a été et qui achève de s'effondrer. Le berceau de la tribu, le château de Plessis-lez-Vaudreuil, est au centre de cette longue chronique qui embrasse, depuis les croisades jusqu'à nos jours, l'histoire du monde, du pays, du clan de tout ce que la lignée a incarné et en quoi elle a cru, et qui s'est peu à peu effrité. Un mariage d'amour et d'argent, les idées contemporaines et subversives, les livres, les mœurs nouvelles ouvrent successivement des brèches dans la forteresse de la tradition.
L'histoire du XXe siècle, avec ses situations paradoxales, précipite la mutation et la décadence d'une famille qui avait su, à travers tous les cataclysmes, maintenir ses privilèges et conserver son charme.


J'ai commencé à le lire, j'ai lu 2 chapitres mais je n'arrive pas à m'immerger dedans ça ne me parle pas du tout pour l'instant. J'attends de voir si je le continue ou pas mais je pense que ça va être un gros fail.

Février : Persuasion - Jane Austen
résumé : Voyant leur fortune baisser peu à peu, la famille Elliot, dirigée par le baronnet Sir Walter et sa fille aînée, Elizabeth, est obligée de louer leur résidence principale, ne pouvant plus assurer leur train de vie là-bas. La famille décide donc de partir à Bath, où ils trouveront une résidence de leur rang avec un train de vie plus modeste.
Tenue à l’écart du déménagement, Anne, se réfugie chez sa sœur Mary, mariée depuis peu et déjà mère de deux garçons. Là-bas, la jeune femme rencontre Frederick Wentworth, son amour de jeunesse repoussé froidement pas son père. Devenu capitaine dans la marine anglaise, celui-ci l’évite et l’ignore totalement. Acceptant le fait de n’être plus aimée, Anne se demande alors sur quelles filles des Musgroves va se porter le choix du capitaine. Mais elle risque d’être surprise, car les apparences sont trompeuses...

 

Mars : Peter Pan - JM Barrie
résumé:  Peter Pan est un petit garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu'est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d'une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D'où vient-il donc ?
« Je me suis enfui le jour de ma naissance », répond Peter Pan. « Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. »
Wendy et ses deux frères, John et Michael, n'hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l'Île merveilleuse, au pays de l'Imaginaire...


Avril :Gatsby le magnifique - FS Fitzgerald
résumé : Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby.
Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu'il génère, est réputé pour les soirées qu'il donne dans sa somptueuse propriété. L'opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C'est pourquoi l'illusion ne peut être qu'éphémère.
Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées.
Ce roman visuel qui se décline dans des tons d'or, de cuivre et d'azur, s'impose également comme la chronique d'une certaine époque vouée, telle la fête qui porte en elle son lendemain, à n'être magnifique que le temps d'un air de jazz. 


Mai : Martin Eden - Jack London
résumé : Martin Eden, un marin de vingt ans issu des quartiers pauvres d’Oakland, décide de se cultiver pour faire la conquête d’une jeune bourgeoise. Il se met à écrire, et devient un auteur à succès. Mais l’embourgeoisement ne lui réussit pas… Désabusé, il part pour les îles du Pacifique.







Juin : La reine Margot - Alexandre Dumas
résumé: 1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des prétendants au trône. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'épouser Marguerite de Valois, dite Margot ; mariage politique qui n'empêche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs de la Saint-Barthélemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'éprend éperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. René le Florentin fournit les poisons à l'implacable Catherine de Médicis. Le vieux Louvre avec ses fêtes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le théâtre où se déploient en mille péripéties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le père des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, où sa pétulante bonne humeur survit aux plus sanglants épisodes.

Juillet :Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Harper Lee
résumé:  Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.






 
Août : Fahrenheit 451 - Ray Bradbury
résumé: Montag est un pompier du futur d'un genre particulier : il brûle les livres. Jusqu'au jour où il se met à en lire, refuse le bonheur obligatoire et rêve d'un monde perdu où la littérature et l'imaginaire ne seraient pas bannis. Devenant du coup un dangereux criminel...







Septembre : Jane Eyre - Charlotte Bronte
résumé: Orpheline, Jane Eyre est recueillie à contrecœur par une tante qui la traite durement et dont les enfants rudoient leur cousine. Placée ensuite en pension, elle y reste jusqu'à l'âge de dix-huit ans. Elle devient alors gouvernante pour le noble M. Rochester, dont elle tombe bientôt amoureuse, mais les obstacles seront nombreux.







Octobre :Le collier de la reine - Alexandre Dumas
résumé : Le Collier de la reine est l'un des romans les plus romanesques d'Alexandre Dumas. Il se consacre à un épisode authentique du règne de Marie-Antoinette. La machiavélique comtesse de La Motte trame de ténébreuses intrigues et tend un piège qui révèle que la reine est une femme exposée aux atteintes du monde et aux violences de la passion. La prémonition d'une fin terrible plane sur toute la fiction et l'inscrit dans l'Histoire. Un roman d'aventures sous-tend la réalité historique et rend sa description palpitante. La figure mythique de Cagliostro, l'homme aux mille vies, incarne le thème du vengeur masqué, du héros satanique comme le sera Monte-Cristo. Jeanne de La Motte rappelle Milady, la femme maléfique. On ne manque ni de demeures mystérieuses, ni de secrets, ni de passages dérobés, ni de figures masquées, ni de fausses reines.

Novembre : L'éducation sentimentale - Gustave Flaubert
résumé: Un jeune provincial de dix-huit ans, plein de rêves et plutôt séduisant, vient faire ses études à Paris. De 1840 au soir du coup d’Etat de 1851, il fait l’apprentissage du monde dans une société en pleine convulsion. Sur son chemin, il rencontre le grand amour et les contingences du plaisir, la Révolution et ses faux apôtres, l’art, la puissance de l’argent et de la bêtise, la réversibilité des croyances, l’amitié fraternelle et la fatalité des trahisons, sans parvenir à s’engager pour une autre cause que celle de suivre la perte de ses illusions.
Ecrit dans une langue éblouissante et selon des règles narratives inédites, L’Education sentimentale, publiée en 1869, est peut-être le chef-d’œuvre de Flaubert le plus abouti et le plus mystérieux. En cherchant à représenter l’essence même du temps vécu, l’auteur nous transmet une philosophie de l’histoire, une morale de l’existence et une esthétique de la mémoire qui restent d’une surprenante acuité pour élucider les énigmes d’aujourd’hui.


Décembre : Alice au pays des merveilles - Lewis Caroll
résumé: Assise au bord de la rivière, Alice s'ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N'hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n'est autre que le royaume de l'enfance. Et voici le chat de Cheshire à l'étrange sourire, la terrible Reine de Coeur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet-Poisson... Le chef-d'oeuvre incontesté de l'humour absurde et du non sens. Une histoire inventée par un génie, où la vie n'a plus ni queue ni tête.



Voici donc tous les classiques de ma PAL que je prévoie de lire en 2018, sachant que ça peut évoluer car j'en ai beaucoup d'autres.
Et vous quels sont les classiques que vous avez envie de lire cette année ?

mercredi 17 janvier 2018

California girls - Simon Liberati


Lecture faite en novembre 2017.

Titre du livre :
California girls
Auteur :
Simon Liberati
Editions :
Grasset / Le livre de poche
Genre :
roman
Date de sortie :
Septembre 2016
Pages :
337
Mots clés :
Meurtre, Californie, fait divers, violence, secte, années 60

Résumé éditeur :
« En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire.  J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ. Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate. »
Los Angeles, 8 août 1969 : Charles Manson, dit Charlie, fanatise une bande de hippies, improbable « famille » que soudent drogue, sexe, rock’n roll et vénération fanatique envers le gourou. Téléguidés par Manson, trois filles et un garçon sont chargés d’une attaque, la première du grand chambardement qui sauvera le monde. La nuit même, sur les hauteurs de Los Angeles, les zombies défoncés tuent cinq fois. La sublime Sharon Tate, épouse de Roman Polanski enceinte de huit mois, est laissée pour morte après seize coups de baïonnette. Une des filles, Susan, dite Sadie, inscrit avec le sang de la star le mot PIG sur le mur de la villa avant de rejoindre le ranch qui abrite la Famille.

Mon avis :

Ce livre n’est pas à recommander aux âmes sensibles. L’auteur place le meurtre de Sharon Tate au cœur de son roman. Il décrit l’horreur et la barbarie de cet acte ignoble commis dans les années 60 par des hommes et femmes sous l’emprise du gourou Charles Manson.
Les thrillers, romans noirs ou d’horreur ce n’est vraiment pas mon genre favori mais cependant j’adore les émissions télé d’enquêtes criminelles et de faits divers. Et ce fait divers en particulier m’intriguait lorsque l’on a appris la mort de Charles Manson en novembre 2017. Je me suis donc penché vers ce roman qui était dans ma PAL depuis quelques mois, que j’avais déniché en occasion.

Le roman est court et se lit vite. Mais il m’a marqué. Il m’a fait mal au ventre. Avec le recul, je crois même que je suis assez en colère. En colère à cause de la barbarie et de la connerie humaine mais aussi un peu en colère contre le livre car il ne m’a rien appris ni apporté à part un moment de lecture très malaisant.
On suit le point de vue d’une femme paumée sous l’emprise de Charles Manson qui participe au meurtre. Dans la secte ils sont plusieurs et vivent en groupe, dans des conditions d’hygiène déplorables, ils vivent nus, ont des relations sexuelles non protégées entre eux, ils mangent mal, et passent leur temps à se droguer et à voler pour avoir ce dont ils ont besoin. Ce sont des déchets.
Je ne sais pas si je suis déçue mais je m’attendais à en apprendre davantage sur Charles Manson mais ce n’a pas été le cas.
On n’apprend rien, on subit. Le passage à l’acte est horrible, on assiste au meurtre de Sharon Tate enceinte, c’est barbare, il y du sang partout, mais le pire c’est que les meurtriers sont défoncés et on a l’impression qu’ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils sont en train de faire.

Je ne comprends pas où a voulu en venir l’auteur avec ce roman.
C’est une épopée sanglante du point de vue de jeunes gens sales, défoncés et influencés par leur gourou. C’est de l’horreur à l’état pur, ça glace le sang.

Est-ce que je vous le conseille ?
Non, car je n’ai pas compris l’intérêt de ce roman hormis montrer l’horreur et la barbarie. On subit le déroulement des 36 dernières heures de Sharon Tate et c’est malaisant. Mais si vous aimez les romans noirs ça pourra peut-être vous plaire.


En quelques mots :
Ce livre m’a retourné l’estomac, c’est cru et violent, aucune décence, aucune pudeur. Une lecture que j’essaye d’effacer de ma mémoire. 


Ma note pour ce livre :
2/5


mercredi 10 janvier 2018

Mes déceptions livresques de 2017

 
 En faisant le bilan de mes lectures de 2017 j'ai fait un triste constat. J'ai beau avoir eu beaucoup de coups de cœur cette année, j'ai aussi eu 11 déceptions marquantes. Je trouve que ça fait beaucoup et je tacherai de mieux choisir mes lectures en 2018.
Voici donc la liste de mes 11 déceptions de l'année, je vous explique brièvement pourquoi je n'ai pas aimé ces romans. Je n'ai pas envie de m'attarder dessus. Il y en a certains que j'ai déjà chroniqué sur le blog, si c'est le cas je vous mettrai un lien pour aller voir ma chronique, pour les autres, soit je ne ferai pas d'articles, soit il viendra prochainement.

N'hésitez pas à me dire quelles sont vos déceptions en commentaires, ça m’intéresse ^^


Audrey retrouvée – Sophie Kinsella
Une sensation d'inachevé, on a effleuré des thèmes intéressants, comme la dépression, l'hypersensibilité mais tout ça reste trop légers et mériterait d'être davantage développé, j'en attendais plus, au final ce livre ne m'a pas marqué.
Ma note : 2/5
Nil tome 1 – Lynne Matson
Je m'attendais à de l'action et du mystère et j'ai eu une romance bidon où les deux protagonistes tombent fous amoureux l'un de l'autre au bout de quelques heures. C'était du grand n'importe quoi, une fin décevante et une romance de pacotille qui prend toute la place dans le roman.
Ma note : 1/5

Les Els – H ROY
J’ai détesté cette lecture. Inconsistant. Fade. Ennuyant. Ce n’est pas pour moi. C'est librement inspiré de Twilight je pense, les personnages sont grossièrement décrits, on tombe dans des clichés qu'on a vu et revu et qui ne me plaisent pas. Un triangle amoureux prévisible, des rebondissements qui le sont tout autant... On a peu d'infos sur les Els alors que c'est ce qui m’intéressait le plus. Une romance paranormale très peu originale.
Ma note : 1/5 


L’école de la nuit – Deborah Harkness
De façon générale j’ai trouvé ce roman assez décevant, l’intrigue avance beaucoup trop lentement, des descriptions et des longueurs insupportables et soporifiques pendant une bonne moitié du bouquin.
Ma note : 2,5/5








 Hollow city – Ransom Riggs
Un second tome bien décevant pour moi qui avait eu un vrai coup de cœur pour le premier.
J'ai détesté la romance naissante entre Jacob et Emma. Jacob est totalement transparent dans ce tome, l'action est peu présente, la fin est décevante.
Ma note : 2/5

La vengeance des mères – Jim Fergus
Pas un mauvais roman mais il ne m'a pas convaincu car trop ressemblant à Mille femmes blanches. On repart dans une épopée à travers les grandes plaines avec un petit groupe de femmes blanches dans les réserves indiennes. On retrouve les jumelles du premier tome, en quête de vengeance suite au massacre de leurs bébés. On a une nouvelle héroïne forte indépendante qui travaille à améliorer la vie du camp et la vie des femmes, une May Dodd 2.0. Je suis déçue car j'ai adoré Mille femmes blanches et ce roman à bien des égard est un copier coller de ce que l'auteur a déjà fait. Peu original, peu d'intérêt à lire cette suite.
Ma note : 2/5


Outlander tome 1 – Diana Gabaldon
Une lecture addictive et plaisante dans l'ensemble, ce qui m'a gênée c'est le climat de violence et les tentatives de viol à répétition, ainsi que la scène de violence conjugale de la part de Jamie, un personnage qu'on est censé aimer tout au long de la saga. Je ne lui pardonne pas et ne pense pas lire la suite.
Ma note : 3/5




Juste avant le bonheur - Agnès Ledig
Une belle histoire, à prendre comme un conte de fée moderne, peu crédible, je suis déçue car je m'attendais à être plus touchée mais ça ne l'a pas fait avec moi.
Ma note : 2,5/5
Maybe Someday - Colleen Hoover
J'en attendais beaucoup vu la hype de ce roman et les coups de coeur en série. Malheureusement je n'ai pas été transporté par cette histoire d'amour qui reste classique et pas à la hauteur de mes espérances. On est dans la surenchère de problèmes avec Colleen Hoover et ça ne me plait pas.
Ma note : 2,5/5
 Cavale - Virginie Jouannet
Un roman bien écrit, intéressant mais je trouve que la fin n’est pas à la hauteur de toute la tension et le stress qu’on a éprouvé au cours de la lecture.
Ma note : 3/5
Insaisissable tome 1 -Tahere Mafi
Ecrit sous forme de journal intime, dans lequel on suit les pensées intimes d'une jeune femme, j'ai trouvé l'écriture insupportable, ultra basique, pas travaillée. Impossible de le lire jusqu'au bout je l'ai abandonné au bout de 100 pages.








Les leçons que je tire par rapport à ces lectures décevantes :

1/ Le contemporain young adult n'est pas fait pour moi. Je vais  mieux choisir mes lectures YA dorénavant.
2/ A éviter : les romances paranormales et les romances contemporaines ultra prisées
3/ Plus me renseigner avant d'acheter un bouquin neuf.

Si vous avez lu jusqu'au bout félicitations, je vous propose un concours ! Si vous êtes intéressés par l'un des 3 romans suivants : Cavale, Insaisissable, et Juste avant le bonheur, je vous propose de vous l'envoyer. Je précise que les frais d'envois seront à ma charge et que ce ne sont pas des livres neufs, Cavale est très bon état ainsi que Insaisissable mais Juste avant le bonheur (éditions Albin Michel) est un livre que j'avais acheté d'occasion alors il est en bon état général mais pas parfait. Ce n'est pas parce qu'ils m'ont déçu qu'ils vous décevront aussi.
Pour participer c'est simple, envoyez-moi un mail à marielovesbooks22@gmail.com dîtes-moi lequel vous souhaiteriez recevoir et pourquoi vous aimeriez le lire. Si vous êtes abonné au blog ça vous fait une chance en plus ! Précisez dans le mail sous quel pseudo vous êtes abonnés au blog. Le concours est ouvert jusqu'au 31 janvier 2018 20h00, je contacterai les gagnants par mail.
Bonne chance !