dimanche 13 novembre 2016

Le livre perdu des sortilèges - Deborah Harkness


Bonjour chers lecteurs,

J’ai lu ce livre pendant la période d’Halloween car il colle très bien avec l’ambiance. Cela faisait très longtemps que je voulais lire un livre avec une histoire de sorcellerie qui ne fasse pas trop jeunesse. J’ai donc choisi celui-ci qui était dans ma Pile à Lire suite à l’avis positif de Margaud Liseuse dans une de ses vidéos. Globalement ce fut une bonne lecture malgré le personnage principal de Diana Bishop la sorcière que je n’ai pas trop appréciée.

Titre du livre :
Le livre perdu des sortilèges
Auteur :
Deborah Harkness
Editions :
Le livre de poche
Genre :
Fantastique
Date de sortie :
Mai 2012
Pages :
832
Thèmes :
Sorcellerie, alchimie, vampires, démons, sorcières, romance


Résumé éditeur :

Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782.

Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret - un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont.

Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente.

Mon avis :

Le livre perdu des sortilèges est un roman à l’univers bien travaillé et je suis agréablement surprise par le développement des thèmes de la sorcellerie et de l’alchimie qui est très intéressant. On sent que l’auteur a pris le temps de se renseigner sur les pratiques et les rituels Wicca et sur l’histoire de l’Alchimie et j’ai beaucoup aimé ce côté-là.
Bien que l’histoire mette beaucoup beaucoup (trop ?) de temps à démarrer, je trouve que l’univers développé vaut le coup et laisse présager une bonne suite.

Ici on va suivre Diana qui est une sorcière d’une grande lignée mais qui a renoncé à ses pouvoirs magiques suite à la mort de ses deux parents. Et là on a une petite contradiction puisque Diana clame avoir renoncé à l’utilisation de ses pouvoirs mais elle s’en sert quand même occasionnellement quand ça lui rend service dans le quotidien, par exemple pour réparer une machine à laver… bon mouais OK ça rend bien service quand même.
Je n'ai pas trouvé l'héroïne passionnante pourtant c'est soi-disant une sorcière très puissante. J'ai beaucoup plus apprécié le personnage du vampire même s'il n'est pas parfait non plus mais j’y reviendrai après.

Le manuscrit alchimique Ashmole 782 est au cœur de l’histoire, c’est un livre perdu depuis des millénaires et qui contiendrait les secrets de toutes les créatures et de l’immortalité.
Dès que Diane met la main dessus dans le cadre de ses recherches universitaires sur l’alchimie, il se passe quelque chose de magique. Le livre va s’ouvrir et se dévoiler à Diana et il va s’avérer qu’elle est la seule à l’avoir trouvé depuis sa perte et qu’elle seule à pouvoir le lire et le déchiffrer. Il va s’avérer que ce manuscrit ancestral est très recherché et bientôt un foisonnement de vampires, démons et sorcières vont faire leurs apparitions dans la bibliothèque d’Oxford. Et pour l’intrigue c’est tout ce que je vous dévoilerai.

Au niveau de l’univers, ici on évolue dans notre monde qui est peuplé de sorcières, de vampires, de démons et d’humains. Tous vivent plus ou moins en paix, ils se tolèrent, pour preuve la scène où ils font du yoga tous ensemble, c’était drôle et insolite et ça m’a fait sourire. Mais on sent quand même à plusieurs reprises des tensions ancestrales entre ces créatures et la découverte de l’Ashmole 782 va venir exacerber ces tensions entre les peuples. Je regrette que les démons ne soient pas très bien détaillés, on ne sait pas vraiment ce qu’ils sont. On sait qu’ils ont des talents de vision ou qu’ils sont surdoués mais ce n’est pas très clair ni approfondi.

On rencontre très vite Matthew le personnage du vampire. Il sera présent à Oxford lorsque Diana va découvrir le manuscrit. Matthew est un vampire scientifique, ultra beau, amateur de vins et de belles voitures sportives. C’est un personnage très intéressant et c’est de loin celui qui m’a le plus fasciné car il est très âgé et il a traversé les siècles, a participé à de nombreuses guerres, il a côtoyé des personnalités historiques importantes, peintres, scientifiques, écrivains. Et les parties consacrées à Matthew et à son passé apportent une petite touche historique et sont passionnantes. J’ai eu un petit coup de cœur pour ce vampire que je trouve beaucoup plus intéressant que Diana la sorcière. Vous vous en doutez, nous aurons droit à une romance entre ces deux protagonistes. Leur histoire d’amour arrive beaucoup trop vite à mon goût, à la page 151 Matthew nous déclare déjà ses sentiments pour Diana.

De plus, son côté surprotecteur m’a énervé par moment car il est toujours sur son dos, à la protéger, je l’ai senti très envahissant et ça m’a gonflé car du coup l’héroïne ne peut pas s’épanouir, il l’étouffe !

Je reviens au personnage de Diana. A chaque fois qu’elle expérimente la magie malgré elle c’est lorsqu’elle ressent une forte émotion. Par exemple lorsqu’elle reçoit une photo de ses parents décédés ça lui cause un choc et elle va produire des étincelles de feu bleues. Ou bien lorsque Matthew disparait à un moment donné elle va produire de « l’eau sorcière ». A chaque fois, juste après ces expériences de magies, elle va être prise en charge soit par Matthew, soit par sa mère soit par la servante. Elle est en permanence « chouchoutée » comme une enfant et ça m’a énormément gonflé ce côté « je suis une sorcière très puissante mais je ne me gère pas toute seule ». On a l’impression que c’est une ado qui ne sait pas se gérer elle-même, mince alors laissez-la tranquille !

L’auteur en fait un personnage dépendant et faible. C’est pourtant une sorcière puissante qui s’ignore donc certes elle doit apprendre à contrôler sa magie mais j’ai eu l’impression qu’elle galérait vraiment avec ses pouvoirs et j’attends de ce personnage qu’elle se prenne enfin en main dans le tome 2 ! car la sorcière ne m’a pas convaincu dans ce tome.

J’ai adoré le décor de la première partie du roman, on va évoluer à l’université d’Oxford au Royaume-Uni, c’est sublime, ça fait rêver. L’auteur décrit une bibliothèque grandiose remplie de vieux ouvrages. Autre chose que j’ai adoré, c’est que j’ai pu relever de nombreuses belles citations. Autant j’ai trouvé qu’à certains moments le style n’était pas très subtil et souffrait de quelques lourdeurs avec des phrases à rallonge, autant j’ai pu relever quand même quelques phrases sympas (voir plus bas Citations).

Je n’ai pas vraiment aimé le style de l’auteur, je ne sais pas si c’est son style ou à cause de la traduction mais j’ai déploré parfois un manque d’émotions, une certaine froideur, une description des sentiments et de la romance pas très subtile.
Au niveau de la narration, on a une alternance de points de vue entre Diana (à la première personne) et Matthew (à la 3ème personne), pas à tous les chapitres mais assez fréquemment tout de même.
Et ça a été une bonne surprise car je m’attendais à lire l’histoire uniquement du point de vue de Diane.

En résumé, en dépit de quelques défauts, ce fut une bonne lecture malgré tout car j'ai aimé l'ambiance et le décor, et j'ai adoré comment se développe l'intrigue à la fin. Ça laisse présager une suite intéressante.


Citations :

« L’odeur de la bibliothèque – ce mélange si particulier de vieilles pierres, de bois vermoulu et de papier de chiffon – ne manquait jamais de me mettre de bonne humeur. Le soleil se déversait par les fenêtres des paliers, illuminant les poussières qui flottaient dans l’air et traçant des barres dorées sur les vieux murs. » p.55

« Un petit livre peut contenir un grand secret capable de changer le monde. Vous êtes une sorcière. Vous savez que les mots ont un pouvoir. Et si votre vampire connaissait le secret, il n’aurait pas besoin de vous. » p.96

« Je voulais savoir comment les humains sont parvenus à une vision du monde où il y a si peu de magie, ajoutai-je. Je voulais comprendre comment ils ont pu se convaincre qu’elle n’a pas d’importance. » p.114

« La magie est dans le cœur, pas dans l’esprit. Elle ne consiste pas à suivre des procédures et à réciter des formules, comme la sorcellerie. Il faut que tu la ressentes. » p.774

En quelques mots :

Un premier tome qui met du temps à démarrer, qui est loin d’être parfait mais que j’ai apprécié découvrir. J’ai aimé les thèmes développés et l’univers présenté. Le second tome m’a l’air beaucoup plus intéressant !


Ma note pour ce livre :
3/5





3 commentaires:

  1. Contrairement à toi j'ai très bien accroché à Diana. Mais j'avoue que c'est assez long à se mettre en place et qu'il faut prendre son temps. Matthew est un personnage que j'ai adoré aussi et je peux t'assurer que tu n'es pas au bout de tes surprises avec le tome 2. D'ailleurs, prévois le tome 3 au cas où... Je sais ça, je dis rien :P
    Il faut que je m'achète le dernier tome et je compte bien me finir la saga avant fin 2016 :D

    RépondreSupprimer
  2. coucou super ! j'ai bien envie de lire le 2eme tome car on va être dans un voyage dans le temps si j'ai bien compris et j'adore ça !
    j'ai déjà le tome 3 car je l'avais trouvé d'occasion, il ne me reste plus qu'à trouver le 2eme tome :)
    j'ai hâte de voir l'évolution de Diana et de sa relation avec Matthew !
    au fait je viens de visiter ton blog et j'aime beaucoup, très joli agréable et des articles supers! je mets un petit lien dans mes blogs préférés ! j'adore ton image de présentation ^^
    ça me donne envie de retravailler mon design de blog car vraiment je ne le trouve pas terrible, je n'y ai jamais consacré beaucoup de temps mais là j'en ai bien envie :p
    bisous xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho ben c'est gentil. C'est ma fille qui m'a fait tout le design. Je n'ai aucun mérite donc :P Il faut que ton blog te ressemble et si c'est le cas avec ce thème là, alors garde le ;)
      J'espère que tu trouveras rapidement le tome 2 alors. J'ai hâte d'avoir ton avis dessus. J'ai été étonnée de certaines choses et j'avoue que c'est qui pousse à continuer, en plus de la relation Matthew/Diane qui est juste topissime... Mais je n'en dis pas plus. tu verras bien par toi moi-même. C'est mieux ;)

      Supprimer