mardi 7 mars 2017

Cavale de Virginie Jouannet


Titre du livre :
Cavale
Auteur :
Virginie Jouannet
Editions :
XO Editions
Genre :
Roman à suspense
Date de sortie :
Janvier 2017
Pages :
411
Thèmes :
Meurtre, amnésie, fuite, souvenirs, enfance

Résumé éditeur :
Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
Avant cela, rien.
Jeanne doit retrouver la mémoire.
Vite.
Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit.
Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

Avec Cavale, Virginie Jouannet nous entraîne dans la fuite éperdue d’une femme vers la liberté ; une femme épiée, traquée et victime de ses propres cauchemars. Un roman qui exprime, dans une langue lumineuse, la force cruelle des secrets.


Mon avis :

Cavale est un roman à suspense qui malgré qu’il soit très bien écrit ne m’aura pas transporté.
La tension est bien présente dès le début du roman puisque nous rencontrons Jeanne le personnage principal qui est en pleine crise d’amnésie. Elle est chez elle à Paris et à côté d’elle se trouve le cadavre ensanglanté de son fiancé. Elle est couverte de sang, complètement perdue, car elle a oublié ce qui s’est passé les deux dernières heures et bien incapable de répondre aux questions des policiers. En essayant de remettre ses idées en place, Jeanne décide de prendre la fuite.
Une preuve de sa culpabilité ? Vous découvrirez que ce n’est pas si évident que ça et vous ne pourrez plus lâcher le bouquin tant que vous ne saurez pas ce qu’il en est.

Au fil des pages, le suspense est très bien mené, on suit peu à peu Jeanne dans une cavale qui la mènera de Paris à Biarritz, et l’auteur distille de façon intelligente des pistes sur le passé de Jeanne, ce qui crée une curiosité intense du lecteur vis-à-vis de cette femme au passé compliqué.
Le roman est construit sur une alternance temporelle, entre chapitres au moment présent de la cavale et chapitres qui reviennent sur le passé de Jeanne. Ces chapitres écrits en italique qui font un peu penser à un journal intime, nous font découvrir l’enfance et l’adolescence de Jeanne, on y découvre sa sœur jumelle avec laquelle elle semble avoir une relation compliquée, son petit frère handicapé, et ses parents qui malgré les apparences cachaient une profonde tristesse.

J’ai un avis assez mitigé sur cette lecture. J’ai été déçue par la fin. Je m’attendais à une grosse révélation ou un gros retournement de situation car pendant tout le long de l’histoire l’auteur lance de nombreux thèmes intéressants comme par exemple : la cavale, la gémellité, le handicap, les violences conjugales, la drogue, la synesthésie, et l’amnésie, le harcèlement, et même l’emprise malsaine de certaines personnes.
Cette multitude de thèmes est à la fois une qualité et un défaut. L’auteur lance de nombreuses pistes et permet à son lecteur de se poser une foule de questions sur Jeanne. J’avais vraiment le cerveau en ébullition et j’attendais la fin avec impatience.
Mais clairement je trouve que la fin est décevante. J’en attendais trop et je n’ai pas été comblée. Si vous lisez ce livre ne faites pas la même erreur que moi, et n’attendez pas une fin spectaculaire. Les nombreux thèmes sont intéressants mais je n’ai pas toujours réussi à faire le lien entre les différents éléments.

Cependant je reconnais que Cavale est un roman très bien écrit. Virginie Jouannet a une plume très agréable et surtout elle creuse très loin la psychologie de ces personnages. Certains passages sur l’enfance et la famille de Jeanne transmettent un certain malaise et vous prennent aux tripes !

Je n’ai pas réussi à m’attacher à Jeanne, qui reste très mystérieuse même si on en apprend plus au fil des pages. L’auteur nous décrit à merveille les pensées les plus intimes de Jeanne. C’est une femme très touchante qui a une histoire bouleversante mais son côté nymphomane m’a surprise et je n’ai pas trop adhéré à la mini romance entre elle et Emil le réceptionniste suédois de l’hôtel de Biarritz.

Cavale est un roman à suspense bien écrit sur la fuite d’une femme qui va lutter pour retrouver ses souvenirs. Lors de sa cavale, elle va « accoucher » de certaines choses qui étaient bien enfouies au fond d’elle-même. Cette femme vous touchera forcément, vous serez curieux de lire ce roman jusqu’à la dernière page et j’espère que vous en serez satisfait. Personnellement je trouve que la fin n’est pas à la hauteur de toute la tension et le stress qu’on a éprouvé au cours de la lecture. A vous de vous faire votre avis.
 

En quelques mots :

L’histoire d’une femme en lutte intérieure pour retrouver ses souvenirs, a-t-elle tué son fiancé ? Mon avis est mitigé, j’ai aimé la plume de l’auteur et la psychologie des personnages bien développées mais la fin m’a déçue. La multitude de thèmes abordés rend la lecture très intéressante et addictive mais ça m’a perdu à la fin.
A lire si vous aimez ce genre et s’il vous tente !


Ma note pour ce livre :
3/5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire